logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média média

Accueil > Actualités > Actualités Nationales > Face aux menaces de dérégulation, la mobilisation des vignerons

Actualités Nationales

Face aux menaces de dérégulation, la mobilisation des vignerons

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • 07-05-2014

 

Autorisations de plantations, ouverture du « .vin » et du « .wine », accord UE-USA… la viticulture a dénoncé plusieurs risques de dérégulation du secteur lors du Congrès annuel de la Cnaoc à Avignon, qui s’est déroulé le 10 et 11 avril. Aux niveaux européen, national et aussi international, les risques sont biens réels. Face à ceux-ci, un seul mot d’ordre : unité et mobilisation.

Demo 1


« Nous ne sommes pas à l’abri d’un retour à des positions de démantèlement des régulations des plantations !». Ce n’est pas un professionnel viticole qui l’affirme mais Astrid Lulling, députée européenne depuis 1965 et Présidente de l’Intergroupe vin du Parlement Européen. Malgré la sauvegarde d’un système de régulation de plantations dans la réforme de la PAC, les professionnels craignent que le projet d’acte délégué, qui précise les modalités de mise en œuvre de ce nouveau système, ne porte à nouveau « les germes d’une libéralisation du secteur » et débouche « sur une situation de déséquilibre de nombreuses AOC » comme prévient Bernard Farges, président de la CNAOC. L’ensemble de la viticulture d’appellation a donc profité du congrès de la Cnaoc, qui a eu lieu le 10 et 11 avril dernier à Avignon, pour tirer le signal d’alarme.
 
Menaces européenne et internationale       
 
Autour du thème « Quels défis en viticulture pour le prochain Parlement Européen ? », plusieurs députés européens, représentants d’associations d’élus, décideurs du monde viticole et journalistes ont débattu des menaces de dérégulation qui planent sur le secteur viticole. Au niveau européen, des inquiétudes persistent à plusieurs niveaux.
Outre le projet d’acte délégué, une autre crainte inquiète, celle d’une nouvelle réforme du secteur par la prochaine Commission, qui déboucherait sur une libéralisation plus importante du secteur. Une menace à prendre au sérieux, d’autant plus que Dacian Ciolos, l’actuel Commissaire à l’Agriculture, qui porte une oreille attentive aux arguments des producteurs européens, ne sera peut être plus là. « Nous avons eu de la chance avec Dacian Ciolos, mais nous ne savons pas s’il sera reconduit en novembre prochain avec la nouvelle Commission » préviennent Michel Dantin, député européen rapporteur de l’OCM unique et Françoise Grossetête, également députée européenne, tous les deux à nouveau candidats aux prochaines élections.
Au niveau international, ce sont les Indications Géographiques (IG) qui sont menacées. Sur internet, tout d’abord, l’ouverture des nouveaux noms de domaine de second niveau « .vin » et « .wine » sans aucune garantie de protection pour les appellations d’origine par l’ICANN, la société californienne en charge de la régulation de l’internet, menace l’avenir des signes de qualité. « C’est une menace grave pour les noms et la qualité des produits » s’est exclamé François Patriat, président de l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du vin (ANEV), sénateur et président de la région Bourgogne. L’issue de ce dossier pourrait également conditionner le sort réservé aux IG dans les négociations de l’accord de libre échange UE-USA. « Si l’Europe veut obtenir des résultats sur le plan sanitaire (OGM, poulet à l’eau de javel, bœufs aux hormones), elle devra faire des concessions vis-à-vis des USA, notamment sur la question des IG » assure François-Xavier Simon, journaliste à Agra Presse à Bruxelles.   
 
Unité et mobilisation
 
Face à ces inquiétudes, le mot d’ordre a été simple : unité et mobilisation. Thierry Coste, président du Copa-Cogeca l’a rappelé : au niveau européen, il est essentiel que «les Etats Membres et les professionnels se montrent clairement unis pour porter leurs propositions», notamment concernant le projet d’acte délégué.  Au niveau national, l’unité est aussi de mise. Lors de l’Assemblée Générale de la CNAOC qui s’est déroulée quelques heures auparavant, les professionnels ont fait le point sur les débats nationaux.
L’unité des vignerons d’appellation lors des discussions sur le Projet de Loi d’Avenir Agricole (PLAA) a permis d’obtenir des résultats significatifs en première lecture (droit d’opposition, mesures environnementales) mais le véritable bilan ne pourra se faire qu’à l’adoption définitive du texte. Concernant le prochain projet de loi de santé publique, c’est toute la filière qui devra être unie si elle veut éviter un encadrement plus strict de la publicité sur internet pour les boissons alcoolisées ou un grossissement du logo femme enceinte.
En conclusion de ce congrès 2014, Bernard Farges et Philippe Pellaton, secrétaire général  de la CNAOC et hôte du congrès en tant que Président du Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône, ont rendu hommage à Astrid Lulling, qui quittera le Parlement Européen après les élections et ont incité les vignerons à se mobiliser lors des prochaines élections européennes.
 
Jean-Benoît Kremer


Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Régionales

Nouveaux taux de pertes et dépôt de la DAI

Un arrêté du 9 août 2017 (publié au JO le 13 août) modifie les taux annuels en matière de déchets et de pertes d’alcool et de boissons alcooliques. Ces nouveaux taux s’appliquent pour la Déclaration annuelle d’inventaire 2016/2017 à déposer au plus tard le 10/9/2017 sur Prodouane (CIEL) ou au format papier. En savoir plus


Gard : La dérogation collective aux 48 h hebdo maxi enfin accordée

Suite à un recours gracieux adressé au Directeur régional de la DIRECCTE Occitanie, cette dernière a décidé de revoir sa position et d’accorder, pour cette année, une dérogation au dépassement des 48 h maxi hebdomadaires sous réserve du respect de certaines conditions. En savoir plus


Gard : Pas de dérogation collective aux 48 h hebdo maxi pour les vendanges

La Direccte du Gard n'ayant reçu aucun bilan sur l'utilisation effective de la dérogation collective au dépassement de la durée hebdo de 48 h de travail pour la période des vendanges en 2016, elle a refusé la demande de dérogation collective réalisée en 2017. En savoir plus


Affaire Raphaël Michel : Le Syndicat général se constitue partie civile

Dans un communiqué, le Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône a déclaré qu'il se constituait partie civile dans le dossier d’instruction mettant en cause la société Raphaël Michel. Plusieurs centaines de milliers d'hl d'AOC Côtes du Rhône et CDR Villages auraient été usurpés. En savoir plus


Juillet/août 2017 : Travailleurs saisonniers, modes d’emploi

Au sommaire du « Vigneron » de juillet/août 2017, tout ce qu’il faut savoir pour recruter, employer et rémunérer les vendangeurs. Et bien d'autres sujets encore... En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aide aux investissements agritouristiques dans la Drôme

Le département de la Drôme accompagne les exploitations et structures professionnelles agricoles dans leurs projets de valorisation des productions en accordant des subventions. Dépôt des dossiers avant le 13 octobre 2017. En savoir plus


Ecophyto II en région Paca : GIEE et Groupe
30 000

L’appel à projet de la Région PACA « GIEE et Groupe 30 000 » vise à reconnaître des groupes d’agriculteurs s’engageant dans la transition agro-écologique comme Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) ou comme Groupes 30 000. Dépôt des dossiers avant le 15 octobre 2017. En savoir plus


Ecophyto II en région Occitanie : Animation
30 000 - Occitanie 2017

L’appel à projet « Animation 30 000 – Occitanie 2017 » a pour objectif d’accompagner des exploitations agricoles réunies en collectifs, dits Groupes 30.000 au niveau national, dans leur transition vers des systèmes agro-écologiques à faible dépendance en produits phytosanitaires. En savoir plus


Le 8 juin 2017 à Lirac : La Charte paysagère environnementale en action

Le 8 juin 2017 à Lirac, le Syndicat des Côtes du Rhône invite les vignerons à partager l'une des actions mises en œuvre dans le cadre de sa Charte paysagère environnementale : la mise en place d'un projet agroenvironnemental et paysager à Lirac. En savoir plus


Profitez des aides du PCAE en Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le nouveau PCAE (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Auvergne Rhône Alpes est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements (matériel neuf notamment) et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Statistiques

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles