logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média média média média média

Accueil > Actualités > Actualités Régionales > Mise en oeuvre du PPRI de l'Ouvèze : Conséquence pour les viticulteurs

Actualités Régionales

Mise en oeuvre du PPRI de l'Ouvèze : Conséquence pour les viticulteurs

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • 10-07-2014

 

Malgré tous les recours intentés par le Syndicat général des Côtes du Rhône, le Plan de prévention des risques naturels inondation (PPRI) de l'Ouvèze a finalement été validé par le Conseil d'Etat. Il implique des obligations pour les viticulteurs de la zone.

Demo 1

Zones du PPRI sur la commune de Violès


Petit rappel historique sur le PPRI de l'Ouvèze
Le 11 juin 2009, ont été publiés les arrêtés préfectoraux visant à approuver le Plan de Prévention des Risques Naturels Inondation (PPRI) du bassin versant de l’Ouvèze, dit PPRI de l’Ouvèze.
Le Syndicat général des Vignerons des Côtes du Rhône a attaqué en justice ce PPRI en ce qu’il portait préjudice à l’aire AOC Côtes du Rhône de 15 communes dont notamment SAINT MARCELLIN LES VAISON, FAUCON, PUYMERAS, SAINT ROMAIN EN VIENNOIS, ROAIX, RASTEAU, SEGURET, SABLET, GIGONDAS, VIOLES, VACQUEYRAS, JONQUIERES, COURTHEZON, VAISON LA ROMAINE, BEDARRIDES et SORGUES.
Si le Syndicat Général se félicitait des mesures de prévention, il a souhaité s’opposer à certaines clauses du règlement et au zonage compromettant la vente au caveau, l’extension des bâtiments et imposant des travaux coûteux. 
Le 12 mai 2011, le TRIBUNAL ADMINISTRATIF de Nîmes a annulé le PPRI à la demande du Syndicat Général des Côtes du Rhône mais le 11 avril 2014, le Conseil d'Etat rejetait le recours contre le PPRI de l’Ouvèze qui reprenait force exécutoire.

Quelles conséquences pour les viticulteurs ?
Le PPRI de l’Ouvèze définit 6 zones : Rouge, Rouge hachurée HR, Orange, Orange hachurée OH, Jaune et Verte.
Dans toutes ces zones, sont interdites la création d’aménagement de sous-sols en dessus de la côte de référence. Dans les zones Rouge et Orange, les constructions nouvelles sont interdites.
Toutes ces interdictions souffrent d’exception. Il est nécessaire de se renseigner auprès de sa Commune.
Le PPRI impose aussi  pour les biens existants à la date de son approbation :
. De démolir tout bâtiment ou installation menaçant ruine ou pouvant être ruiné par une crue, évacuer les matériaux et déchets pouvant être emportés par une crue.
. De déplacer le gros équipement électrique et de le placer au minimum à 0,20 mètre au-dessus de la cote de référence,
. De créer des orifices de décharge au pied des murs de clôtures pleins existants,
. De surélever «  citernes et aires de stockage de produits polluants ou dangereux qui doivent être implantées au minimum au-dessus de la côte de référence. A défaut, les citernes qui ne sont pas implantées au-dessus de la cote de référence devront être amarrées à un massif de béton servant de lest. Les citernes enterrées seront lestées et ancrées. Les orifices non-étanches et évents qui sont situés au-dessus de la cote de référence seront rehaussés pour être mis hors d’eau. »

Pour certains secteurs, la cote de référence a fait l’objet d’une modélisation hydraulique (se renseigner auprès du service de l’urbanisme de sa Commune).  Dans les secteurs où il n’existe aucune modélisation, la cote de référence est fixée à 2,30 mètres au-dessus du terrain naturel en zone rouge et zone rouge hachurée, 1 mètre en zone orange, à 50 centimètres en zone jaune et verte.
Dans les 5 ans après l’approbation du PPRI,  les travaux devront être réalisés à hauteur de 10% au maximum de la valeur des biens, sauf lorsque l’impossibilité technique de leur mise en œuvre est dûment attestée par un homme de l’art.

Ces travaux obligatoires entraînent des sanctions pénales en cas d’inexécution et  la responsabilité civile des propriétaires en cas de dommages.
Les travaux de réduction de la vulnérabilité obligatoires ne peuvent dépasser 10% de la valeur vénale du bien.

Les déductions d’impôt de travaux ne sont pas admises. Toutefois, la réalisation de travaux de réduction de vulnérabilité du bâti existant peut donner droit à une exonération de plein droit de la taxe d’aménagement et à des subventions à hauteur de 40% pour les particuliers et 20% pour les entreprises de moins de 20 salariés dans le cadre du Fonds Barnier.
Les biens existants, régulièrement construits ainsi que les activités exercées antérieurement à l’approbation du PPRI, continuent d’être indemnisés par les assurances. Encore faut-il rapporter la preuve de l’existence des bâtiments. C’est pourquoi, il est utile de conserver tout document officiel relatif à la construction (permis de construire) et à l’exploitation.

Note rédigée par Isabelle Poitout, avocat au barreau de Paris, spécialiste en droit public et en droit de l’environnement (www.poitout-avocat.com)

Contact pour tout renseignement complémentaire : Aurélie Pujol, Service Juridique, Défense et Valorisation du Syndicat des Côtes du Rhône, tél. 04 90 27 24 24


Aurélie Pujol

Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Nationales

Affirmer la place des vins AOC dans le paysage européen

Sept ans après sa création, la Fédération européenne des vins d’origine (Efow) a organisé son 1er Congrès à Bruxelles, en fin d’année. L’occasion de rappeler aux acteurs européens l’importance des vins d’appellation en Europe. En savoir plus


Plus de 10 000 personnes interpellent Emmanuel Macron

La pétition contre la dernière campagne de prévention du cancer, affichant un tire-bouchon, a déjà recueilli 10 000 signatures. Elles sont été remises au ministre de l'Agriculture le 28 septembre dernier. Il est encore possible de signer la pétition sur www.letirebouchondetrop.fr En savoir plus


Signez la pétition contre la publicité de l'Inca

Pour réagir face à la stigmatisation du vin dans la nouvelle campagne de publicité de l'Institut national du cancer, signez la pétition adressée au président de la République, Emmanuel Macron. En savoir plus


Cancers : le vin à nouveau stigmatisé

L’un des visuels de la nouvelle campagne du ministère des Solidarités et de la Santé et de l’Institut national du cancer cible directement le vin. Vin & Société et l’Association nationale des élus de la vigne et du vin demandent le retrait de ce visuel. En savoir plus


AOC primeurs 2017 : Présentation, circulation et commercialisation

Règles de présentation, de circulation et de commercialisation des vins AOC « primeurs » ou « nouveaux » applicables à la récolte 2017. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Une aide financière pour restaurer les cabanons de la Région Paca

Consciente de l'intérêt touristique et économique des cabanons, murets, lavoirs et autre petit patrimoine bâti, la Région Paca accorde une aide financière aux projets destinés à les restaurer et les valoriser. En savoir plus


Aide aux investissements agritouristiques dans la Drôme

Le département de la Drôme accompagne les exploitations et structures professionnelles agricoles dans leurs projets de valorisation des productions en accordant des subventions. Dépôt des dossiers avant le 13 octobre 2017. En savoir plus


Ecophyto II en région Paca : GIEE et Groupe
30 000

L’appel à projet de la Région PACA « GIEE et Groupe 30 000 » vise à reconnaître des groupes d’agriculteurs s’engageant dans la transition agro-écologique comme Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) ou comme Groupes 30 000. Dépôt des dossiers avant le 15 octobre 2017. En savoir plus


Ecophyto II en région Occitanie : Animation
30 000 - Occitanie 2017

L’appel à projet « Animation 30 000 – Occitanie 2017 » a pour objectif d’accompagner des exploitations agricoles réunies en collectifs, dits Groupes 30.000 au niveau national, dans leur transition vers des systèmes agro-écologiques à faible dépendance en produits phytosanitaires. En savoir plus


Le 8 juin 2017 à Lirac : La Charte paysagère environnementale en action

Le 8 juin 2017 à Lirac, le Syndicat des Côtes du Rhône invite les vignerons à partager l'une des actions mises en œuvre dans le cadre de sa Charte paysagère environnementale : la mise en place d'un projet agroenvironnemental et paysager à Lirac. En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Statistiques

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles