logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média

Accueil > Actualités > Actualités Nationales > Bernard Angelras : L’IFV doit devenir le bras armé de la filière

Actualités Nationales

Bernard Angelras : L’IFV doit devenir le bras armé de la filière

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • LinkedIn
  • 27-02-2017

 

Elu le 10 janvier dernier président de l’Institut Français de la Vigne et du vin (IFV), Bernard Angelras, président de l’ODG Costières de Nîmes, détaille les priorités de son mandat à venir.

Demo 1


Quelles sont les priorités de l’IFV pour votre premier mandat ?
La première priorité a consisté à réorganiser la gouvernance de l’Institut. En mettant en place un bureau du Conseil d’administration représentatif des principaux organismes de la filière. L’objectif affiché est clair : il faut que l’IFV devienne le lieu d’échanges, de décisions et d’orientations des thématiques de R&D de la filière vitivinicole.
Il me semblait nécessaire d’agir en ce sens pour traduire les enjeux de la profession en enjeux de recherche. Et surtout pour que l’IFV soit enfin adossé à sa filière. Il est nécessaire qu’il y ait une adéquation entre le monde de la recherche et les représentants professionnels. Il est également indispensable de prioriser les thématiques qui sont indispensables à la filière.
Ensuite derrière chaque priorité, il faut définir un financement et une obligation de résultats. Cette définition et ces priorisations des thématiques de recherche doivent s’inscrire dans le pragmatisme et le bon sens. Enfin dernier point, une des priorités de l’IFV est de savoir être à l’écoute des différentes régions pour répondre au mieux à leurs attentes spécifiques en matière de R&D.
Le bureau proposera des choix au Conseil d’administration pour que les grands enjeux de recherche soient débattus entre professionnels et que le travail fait soit relayé sur le terrain.

Beaucoup soulignent  le manque de liens entre la recherche et la filière viticole. Comment comptez-vous les renforcer ?
Je ne partage pas tout à fait votre diagnostic. D’abord des liens, ça se tissent et dans les deux sens. Et il ne faut pas que les vignerons considèrent que la recherche est quelque chose d’inaccessible. Je rappelle que l’IFV se situe entre la recherche fondamentale et les préoccupations dans le vignoble.
Nous faisons de la recherche appliquée dont l’objectif est d’être compris par tout le monde. Les vignerons peuvent s’approprier facilement nos résultats de recherche. Car la  mission de l’Institut Français de la Vigne et du Vin est de répondre concrètement aux professionnels pour bâtir la viticulture de demain. L’acte de production est en pleine mutation.
Et nous devons faire face à deux défis majeurs que sont les attentes sociétales en matière de réduction des intrants et la nécessaire compétitivité des entreprises viticoles.

De nombreux organismes professionnels au niveau national et régional s’intéressent à la technique et investissent dans la recherche. Comment assurer de la cohérence entre ces acteurs et améliorer l’efficacité de leurs actions ?
Si on veut une recherche efficace et cohérente
, il est indispensable de coordonner les différents acteurs, de proposer des partenariats. Ce que nous faisons déjà. Notamment pour optimiser les moyens. 
Mais aussi pour créer de la synergie avec  les principaux acteurs de la recherche. Dans chaque Bassin viticole, l’IFV a créé des centres de recherche régionaux, en partenariat avec les interprofessions, les chambres d’agriculture et les autres organismes scientifiques.
Nous mettons en commun nos recherches et valorisons nos résultats sur des sites internet communs pour chaque région. Cette cohérence de la recherche, nous l’assurons également au travers d’Unités Mixtes Technologiques. Comme c’est le cas en Languedoc-Roussillon avec l’IRSTEA dans le cadre de l’UMT EcoTechViti où des travaux remarquables sur la performance agro-environnementale des pulvérisateurs sont menés, apportant des progrès significatifs dans la réduction des doses.
Ce sont des travaux que les vignerons peuvent déjà s’approprier et mettre en œuvre rapidement. C’est pour cette raison  que je vais m’atteler à ce que l’IFV soit reconnu concrètement  comme le bras armé de la filière viticole.

Propos recueillis par Jean-Benoît Krémer


Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Régionales

Vendanges 2020 : Autorisation d'irriguer dans les Côtes du Rhône

L'autorisation d'irriguer a été accordée par l'Inao aux AOC Côtes du Rhône et CDR Villages dès maintenant et jusqu'au 15 août 2020 au plus tard. En savoir plus


Le journal 2020 du stress hydrique en Côtes du Rhône

Consultez le journal du stress hydrique de la vigne en Côtes du Rhône. Situation au 29 juin 2020. A noter que le Syndicat général a fait une demande d'irrigation pour les Côtes du Rhône et CDR Villages auprès de l'Inao. En savoir plus


Arrêté préfectoral 2020 de lutte contre la flavescence dorée en Région Auvergne Rhône Alpes

L'arrêté préfectoral n°2020/06-01 précise les conditions de lutte contre la flavescence dorée en Région Auvergne Rhône Alpes pour la campagne 2020. Il définit les communes concernées et le nombre de traitements. Document de 30 pages. En savoir plus


Le Vigneron de juin 2020 : Irriguer pour mieux produire

Le Vigneron des Côtes du Rhône de juin publie un dossier sur l’irrigation. Egalement le Plan de relance pour les AOC rhodaniennes et le retour des moutons dans les vignes. Expédition aux abonnés le 11 juin. En savoir plus


Vaucluse : Lutte contre la flavescence dorée en 2020

Le premier communiqué organisant la lutte contre la flavescence dorée pour l'année 2020 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et donc dans le Vaucluse pour les AOC rhodaniennes, est paru le 27 mai 2020. Consultez-le en intégralité. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aides 2020 PCAE en Occitanie

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Occitanie est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Région Auvergne Rhône Alpes

Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région ARA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région PACA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Des aides pour restaurer le patrimoine rural en Paca

La Région Paca débloque une enveloppe de 500 000 euros en faveur du petit patrimoine bâti. Le dossier de demande peut être déposé jusqu’au 28 février 2019. En savoir plus


Rhône-Alpes : Des aides pour les non-éligibles au dispositif Feader

Pour les exploitants non-éligibles aux aides Feader, la Région Auvergne Rhône Alpes a instauré des aides spécifiques pour l'achat de matériel de production et de prévention des aléas climatiques (travail du sol, pulvérisateurs, filets para-grêle...). En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Chiffres clés

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles