logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média

Accueil > Actualités > Actualités Nationales > La viticulture française se sent méprisée !

Actualités Nationales

La viticulture française se sent méprisée !

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • LinkedIn
  • 19-06-2020

 

Le Projet Loi de Finances Rectificative (PLFR) présenté le 10 juin par le gouvernement a profondément déçu la viticulture française, tant les conditions d'octroi des aides sont restrictives. Le gouvernement doit revoir sa copie.

Demo 1

Christophe Grilhé


Fermeture administrative des CHR, coup d’arrêt sur l’export, la filière vitivinicole a été frappée de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire.
C’est au moins 1,5 milliard d’Euro de chiffre d’affaires qui se sont évanouis avec la fermeture administrative des CHR, la mise à l’arrêt du tourisme, la fermeture des salons, l’annulation des mariages etc.
Or, à l’inverse de nombreux secteurs économiques qui ont bénéficié du chômage partiel, les entreprises vitivinicoles ont continué à travailler et à rémunérer leurs salariés pendant la crise. Pratiquement sans cette aide, nous avons préservé les emplois. Crise sanitaire ou non, la vigne continue de pousser.
Au total, la viticulture a versé 4,5 milliards d’euros de salaires sur 4 mois. 
Il faut ajouter à cela le conflit entre l’Europe et les USA sur l’aéronautique, dont la filière vitivinicole est une victime collatérale. Les vins français sont taxés à 25% depuis octobre 2019 à leur entrée sur le sol américain, leur 1er marché à l’export.

Toutes les exploitations sont frappées
L’enchaînement de ces crises a des répercussions sur l’ensemble des marchés viticoles. Toutes les exploitations sont frappées sans exception, du vigneron vendeur de bouteilles à la coopérative, en passant par les vignerons vendeurs de raisins et les négociants.
Cette crise de la vitiviniculture qui a déjà commencé depuis octobre dernier ne sera pas terminée avec la réouverture des CHR et des frontières.
Pour de nombreuses exploitations, les répercussions seront décalées dans le temps et pèseront fortement dans les mois à venir.   
A plusieurs reprises, les ministres B. Le Maire, G. Darmanin, O. Dussopt et D. Guillaume ont annoncé des mesures d’exonérations de cotisations sociales pour notre filière. A la présentation du PLFR, l’amertume est grande et la colère monte.
Les exonérations ne seraient accordées qu’aux seules entreprises qui ont subi une perte de CA d’au moins 80 % entre le 15 mars et le 15 mai. Ce seuil de 80% est inacceptable. Nous sommes très loin du « quoi qu’il en coûte » présidentiel.
Au regard des milliards d’euros de soutien annoncés pour l’Automobile, Air France, et l’Aéronautique, qui ont déjà très largement bénéficié du chômage partiel, au regard des demandes de l’ensemble de la filière vitivinicole en faveur d’un plan de 500 millions d’euros, ce projet de loi sonne creux pour le vignoble.
Sur le terrain, les viticultrices et les viticulteurs ressentent une grande injustice et estiment ne pas être perçus par les pouvoirs publics comme le poids lourd de la balance commerciale française qu’ils sont pourtant. Faut-il rappeler qu’ils représentent 600 000 emplois directs et indirects, principalement dans des territoires ruraux, et que participant à l’équilibre économique de nombre d’établissements du secteur de la restauration, c’est bien davantage d’emplois encore qui sont induits par notre secteur ?
La vitiviniculture est sévèrement touchée, elle ne veut pas couler.

Le gouvernement doit revoir sa copie
Si le gouvernement ne revoit pas sa copie, les vignerons seront abandonnés et leurs parlementaires auront été trahis. Il faut créer un dispositif d’exonération de cotisations spécifiques à la vitiviniculture qui concerne un plus grand nombre d’exploitations.
C’est la condition pour éviter que la colère éclate. 
Au centre des propositions des organisations de la production vitivinicole nous demandons que les dispositifs d’exonérations du projet de loi de finances rectificative n°3 (exonération de charges patronales sur les salaires, crédits de cotisations de 20%, exonération des cotisations des non-salariés agricoles) s’appliquent aux entreprises de la filière vitivinicole dans les conditions suivantes : 
. Exonération à hauteur de 50 % pour toutes les entreprises du secteur quelle que soit leur taille, ainsi que pour les groupements d’employeurs sur la période considérée
. Exonération à hauteur de 100 % au-delà de 60% de perte de chiffre d’affaires entre le 15 mars et le 15 mai.

Source : Communiqué de l'Association générale de la production viticole (AGPV) 


Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Régionales

Vendanges 2020 : Autorisation d'irriguer dans les Côtes du Rhône

L'autorisation d'irriguer a été accordée par l'Inao aux AOC Côtes du Rhône et CDR Villages dès maintenant et jusqu'au 15 août 2020 au plus tard. En savoir plus


Le journal 2020 du stress hydrique en Côtes du Rhône

Consultez le journal du stress hydrique de la vigne en Côtes du Rhône. Situation au 29 juin 2020. A noter que le Syndicat général a fait une demande d'irrigation pour les Côtes du Rhône et CDR Villages auprès de l'Inao. En savoir plus


Arrêté préfectoral 2020 de lutte contre la flavescence dorée en Région Auvergne Rhône Alpes

L'arrêté préfectoral n°2020/06-01 précise les conditions de lutte contre la flavescence dorée en Région Auvergne Rhône Alpes pour la campagne 2020. Il définit les communes concernées et le nombre de traitements. Document de 30 pages. En savoir plus


Le Vigneron de juin 2020 : Irriguer pour mieux produire

Le Vigneron des Côtes du Rhône de juin publie un dossier sur l’irrigation. Egalement le Plan de relance pour les AOC rhodaniennes et le retour des moutons dans les vignes. Expédition aux abonnés le 11 juin. En savoir plus


Vaucluse : Lutte contre la flavescence dorée en 2020

Le premier communiqué organisant la lutte contre la flavescence dorée pour l'année 2020 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, et donc dans le Vaucluse pour les AOC rhodaniennes, est paru le 27 mai 2020. Consultez-le en intégralité. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aides 2020 PCAE en Occitanie

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Occitanie est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Région Auvergne Rhône Alpes

Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région ARA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région PACA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Des aides pour restaurer le patrimoine rural en Paca

La Région Paca débloque une enveloppe de 500 000 euros en faveur du petit patrimoine bâti. Le dossier de demande peut être déposé jusqu’au 28 février 2019. En savoir plus


Rhône-Alpes : Des aides pour les non-éligibles au dispositif Feader

Pour les exploitants non-éligibles aux aides Feader, la Région Auvergne Rhône Alpes a instauré des aides spécifiques pour l'achat de matériel de production et de prévention des aléas climatiques (travail du sol, pulvérisateurs, filets para-grêle...). En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Chiffres clés

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles