logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média média

Accueil > Actualités > Actualités Régionales > Mise en oeuvre du PPRI de l'Ouvèze : Conséquence pour les viticulteurs

Actualités Régionales

Mise en oeuvre du PPRI de l'Ouvèze : Conséquence pour les viticulteurs

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • LinkedIn
  • 10-07-2014

 

Malgré tous les recours intentés par le Syndicat général des Côtes du Rhône, le Plan de prévention des risques naturels inondation (PPRI) de l'Ouvèze a finalement été validé par le Conseil d'Etat. Il implique des obligations pour les viticulteurs de la zone.

Demo 1

Zones du PPRI sur la commune de Violès


Petit rappel historique sur le PPRI de l'Ouvèze
Le 11 juin 2009, ont été publiés les arrêtés préfectoraux visant à approuver le Plan de Prévention des Risques Naturels Inondation (PPRI) du bassin versant de l’Ouvèze, dit PPRI de l’Ouvèze.
Le Syndicat général des Vignerons des Côtes du Rhône a attaqué en justice ce PPRI en ce qu’il portait préjudice à l’aire AOC Côtes du Rhône de 15 communes dont notamment SAINT MARCELLIN LES VAISON, FAUCON, PUYMERAS, SAINT ROMAIN EN VIENNOIS, ROAIX, RASTEAU, SEGURET, SABLET, GIGONDAS, VIOLES, VACQUEYRAS, JONQUIERES, COURTHEZON, VAISON LA ROMAINE, BEDARRIDES et SORGUES.
Si le Syndicat Général se félicitait des mesures de prévention, il a souhaité s’opposer à certaines clauses du règlement et au zonage compromettant la vente au caveau, l’extension des bâtiments et imposant des travaux coûteux. 
Le 12 mai 2011, le TRIBUNAL ADMINISTRATIF de Nîmes a annulé le PPRI à la demande du Syndicat Général des Côtes du Rhône mais le 11 avril 2014, le Conseil d'Etat rejetait le recours contre le PPRI de l’Ouvèze qui reprenait force exécutoire.

Quelles conséquences pour les viticulteurs ?
Le PPRI de l’Ouvèze définit 6 zones : Rouge, Rouge hachurée HR, Orange, Orange hachurée OH, Jaune et Verte.
Dans toutes ces zones, sont interdites la création d’aménagement de sous-sols en dessus de la côte de référence. Dans les zones Rouge et Orange, les constructions nouvelles sont interdites.
Toutes ces interdictions souffrent d’exception. Il est nécessaire de se renseigner auprès de sa Commune.
Le PPRI impose aussi  pour les biens existants à la date de son approbation :
. De démolir tout bâtiment ou installation menaçant ruine ou pouvant être ruiné par une crue, évacuer les matériaux et déchets pouvant être emportés par une crue.
. De déplacer le gros équipement électrique et de le placer au minimum à 0,20 mètre au-dessus de la cote de référence,
. De créer des orifices de décharge au pied des murs de clôtures pleins existants,
. De surélever «  citernes et aires de stockage de produits polluants ou dangereux qui doivent être implantées au minimum au-dessus de la côte de référence. A défaut, les citernes qui ne sont pas implantées au-dessus de la cote de référence devront être amarrées à un massif de béton servant de lest. Les citernes enterrées seront lestées et ancrées. Les orifices non-étanches et évents qui sont situés au-dessus de la cote de référence seront rehaussés pour être mis hors d’eau. »

Pour certains secteurs, la cote de référence a fait l’objet d’une modélisation hydraulique (se renseigner auprès du service de l’urbanisme de sa Commune).  Dans les secteurs où il n’existe aucune modélisation, la cote de référence est fixée à 2,30 mètres au-dessus du terrain naturel en zone rouge et zone rouge hachurée, 1 mètre en zone orange, à 50 centimètres en zone jaune et verte.
Dans les 5 ans après l’approbation du PPRI,  les travaux devront être réalisés à hauteur de 10% au maximum de la valeur des biens, sauf lorsque l’impossibilité technique de leur mise en œuvre est dûment attestée par un homme de l’art.

Ces travaux obligatoires entraînent des sanctions pénales en cas d’inexécution et  la responsabilité civile des propriétaires en cas de dommages.
Les travaux de réduction de la vulnérabilité obligatoires ne peuvent dépasser 10% de la valeur vénale du bien.

Les déductions d’impôt de travaux ne sont pas admises. Toutefois, la réalisation de travaux de réduction de vulnérabilité du bâti existant peut donner droit à une exonération de plein droit de la taxe d’aménagement et à des subventions à hauteur de 40% pour les particuliers et 20% pour les entreprises de moins de 20 salariés dans le cadre du Fonds Barnier.
Les biens existants, régulièrement construits ainsi que les activités exercées antérieurement à l’approbation du PPRI, continuent d’être indemnisés par les assurances. Encore faut-il rapporter la preuve de l’existence des bâtiments. C’est pourquoi, il est utile de conserver tout document officiel relatif à la construction (permis de construire) et à l’exploitation.

Note rédigée par Isabelle Poitout, avocat au barreau de Paris, spécialiste en droit public et en droit de l’environnement (www.poitout-avocat.com)

Contact pour tout renseignement complémentaire : Aurélie Pujol, Service Juridique, Défense et Valorisation du Syndicat des Côtes du Rhône, tél. 04 90 27 24 24


Aurélie Pujol

Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Nationales

Un Cabinet d’avocats répond à vos questions

Le Cabinet d'ingénierie financière et patrimoniale Desorgues & Associés propose, chaque jeudi, un Flash Info qui répond à vos questions fiscales, économiques, commerciales... Une initiative bienvenue et généreuse. En savoir plus


Mise à disposition temporaire de salariés volontaires entre entreprises

Le ministère du Travail a mis au point la "mise à disposition temporaire" de salariés entre entreprises pour soulager les secteurs en tension, dont l'agriculture. De plus, une plate-forme de recrutement est désormais opérationnelle. En savoir plus


Des salariés bien protégés

La MSA a mis en ligne sur son site Internet des conseils de prévention assez détaillés et précis pour les salariés agricoles, dans le cadre de leur activité. Quelques points importants. En savoir plus


Des prêts garantis par l'Etat

Le dispositif de prêts garantis par l’Etat pour les entreprises afin de faire face à la crise du COVID-19 est en place. Avec ce mécanisme, l’Etat pourra garantir jusqu’à 300 milliards d’euros de prêts. En savoir plus


Chômage partiel : 100 % des indemnisations versées aux salariés couvertes

Informations pratiques sur l'activité partielle dans le cadre de la gestion de l'épidémie de Coronavirus. Information de la Direccte Paca. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aides 2020 PCAE en Occitanie

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Occitanie est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Région Auvergne Rhône Alpes

Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région ARA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région PACA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Des aides pour restaurer le patrimoine rural en Paca

La Région Paca débloque une enveloppe de 500 000 euros en faveur du petit patrimoine bâti. Le dossier de demande peut être déposé jusqu’au 28 février 2019. En savoir plus


Rhône-Alpes : Des aides pour les non-éligibles au dispositif Feader

Pour les exploitants non-éligibles aux aides Feader, la Région Auvergne Rhône Alpes a instauré des aides spécifiques pour l'achat de matériel de production et de prévention des aléas climatiques (travail du sol, pulvérisateurs, filets para-grêle...). En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Chiffres clés

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles