logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média

Accueil > Actualités > Actualités Nationales > Sauvons l’emploi, sauvons le contrat-vendanges !

Actualités Nationales

Sauvons l’emploi, sauvons le contrat-vendanges !

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • LinkedIn
  • 02-10-2014

 

Le projet de loi de Finances pour 2015 prévoit de supprimer les exonérations partielles de cotisations salariales prévues dans le cadre du contrat vendanges. La profession et les élus de la vigne et du vin se mobilisent.


A l’occasion de sa traditionnelle « journée vendanges », qui s'est déroulée le 18 septembre à Darbonnay dans le Jura, la Confédération Nationale des producteurs de vin et eaux de vie de vin à AOC (Cnaoc) a rappelé son attachement au « contrat-vendanges » et a appelé le gouvernement et les élus à le maintenir et le défendre.
Créé à son initiative il y a plus de dix ans, ce contrat, qui a prouvé son utilité pour l’emploi, serait aujourd’hui menacé comme l'a indiqué le journal Les Echos dans son édition du 10 septembre 2014. L'information a d'ailleurs été confirmée par le projet de loi de Finances 2015 qui prévoit la suppression de l'exonération partielle des cotisations salariales.

C’est une nouvelle qui fait grand bruit en pleine période des vendanges
. Le gouvernement s’apprêterait à supprimer le contrat vendanges dans le cadre du prochain plan d’économies, qui prévoit 21 milliards d’euros de baisse des dépenses l’an prochain.
Cette forme de contrat saisonnier à durée déterminée a été crée il ya 10 ans sur l’initiative de la Cnaoc et de ses fédérations régionales. Il s’adapte aux spécificités des travaux de vendanges : durée d’embauche maximale d’un mois, exonération de la part salariale des cotisations d’assurance sociale, possibilité pour les personnes déjà salariées de travailler sous contrat-vendanges pendant leurs congés payés etc. Autant d’atouts qui ont facilité, chaque année, pour de nombreux vignerons le recrutement de plus de 300 000 vendangeurs.
Les pouvoirs publics auraient décidé de supprimer les exonérations de charges salariales, soit en terme plus clair de supprimer le principal atout du contrat vendanges, qui permet d’augmenter le salaire net perçu par le vendangeur.
« Cette décision, si elle est avérée, est complètement insensée. Elle va contre l’emploi ! » s’insurgent Bernard Farges, président de la Cnaoc et Frank Vichet, président de la Société de Viticulture du Jura. « Avec l’augmentation des charges salariales, il sera de plus en plus difficile de recruter des saisonniers avec des salaires attractifs. De nombreux vignerons abandonneront les vendanges manuelles au profit des récoltes mécaniques ! »
Mais les premières conséquences seront surtout pour les vendangeurs. «Pour de nombreux saisonniers, les vendanges sont une source de revenus importante. La suppression du contrat vendanges aura pour conséquence une diminution de leur pouvoir d’achat ! » insistent les deux viticulteurs. La CNAOC ne compte pas abandonner cet outil qui a fait ses preuves. Elle a d’ores et déjà, avec l’appui de ses syndicats, engagé une campagne de sensibilisation des élus dans l’objectif de dissuader le gouvernement de prendre cette décision et, dans le cas ou il la proposerait effectivement, de s’y opposer.

Les chiffres du contrat vendanges

- Environ 300 000 contrats vendanges sont signés chaque année lors des vendanges
- Dans la viticulture, 64 % des contrats saisonniers sont des contrats vendanges (Insee)
- 37 % des contrats vendanges sont mieux rémunérés que la moyenne des contrats saisonniers (Insee)

La réaction des Elus de la vigne et du vin (Anev)

Déclaration de François Patriat et Philippe A. Martin, co-présidents de l'Anev
"Alors que la période des vendanges bat son plein, nous tenons à relayer l'inquiétude des viticulteurs face à la proposition gouvernementale de faire tomber l'exception de droits dont bénéficie le contrat vendanges, notamment en matière d'exonérations de cotisations salariales.
Si ces propositions sont avérées, cela reviendrait purement et simplement à supprimer le contrat vendanges. Pour rappel, il a été créé pour faire face à la pénurie de main d'oeuvre à laquelle la filière viti-vinicole était confrontée et pour rendre plus attractif l'emploi de proximité.
Cumulable avec un autre emploi, il permet aussi à de nombreux salariés d'obtenir un complément de revenus salutaire en période de rentrée, équivalent à un Smic pour un mois travaillé.
A l'heure de l'ambition gouvernementale de conforter l'emploi sous toutes ses formes, de renforcer la compétitivité de la France (le secteur viti-vinicole représente plus de 500 000 emplois) et de défendre le pouvoir d'achat des ménages, nous demandons au gouvernement la défense de cette exception du droit du travail qui se justifie pleinement dans une période où la réalité du marché du travail doit être prise en compte face à la seule logique comptable de court terme sur les économies à trouver".


Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Régionales

ZNT : des distances minimales imposées sans compensation

Depuis le 1er janvier 2020, des "Zones de non traitement" sont mises en place en viticulture. Allant de 20 m pour les substances les plus préoccupantes à 10 m, elles ne pourront être réduites que dans le cadre de chartes "riverains" départementales et à condition d'utiliser du matériel anti-dérive. En savoir plus


Mobilisation générale contre la taxe US

Face à l'inertie des Pouvoirs publics concernant la surtaxe américaine sur les vins français, avec le risque qu'elle soit étendue à tous les vins prochainement, la filière viticole se mobilise et saisit les élus nationaux régionaux ainsi que les médias. En savoir plus


Le Vigneron de janvier 2020 : La finance alternative gagne le vignoble

Pour bien débuter l’année, un dossier sur la finance alternative en viticulture, la mobilisation contre la taxe US, l’inventaire du potentiel de production en Vallée du Rhône et bien d’autres choses encore. Expédition aux abonnés le jeudi 16 janvier 2020. En savoir plus


Le gazoduc Eridan définitivement enterré

Après des années de procédure, le gazoduc Eridan est définitivement enterré. Une fois encore, le Syndicat des Côtes du Rhône et ses vignerons ont montré leur efficacité à défendre le terroir, avec l’appui de leur avocat, Me Isabelle Poitout. En savoir plus


2020 sous le signe de la mobilisation contre la Taxe US

Dans un message adressé aux adhérents d'Inter Rhône le 24 décembre dernier, le président Michel Chapoutier alerte sur les conséquences de la taxe US sur les vins et appelle à une mobilisation générale. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aides 2020 PCAE en Occitanie

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Occitanie est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Région Auvergne Rhône Alpes

Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région ARA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région PACA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Des aides pour restaurer le patrimoine rural en Paca

La Région Paca débloque une enveloppe de 500 000 euros en faveur du petit patrimoine bâti. Le dossier de demande peut être déposé jusqu’au 28 février 2019. En savoir plus


Rhône-Alpes : Des aides pour les non-éligibles au dispositif Feader

Pour les exploitants non-éligibles aux aides Feader, la Région Auvergne Rhône Alpes a instauré des aides spécifiques pour l'achat de matériel de production et de prévention des aléas climatiques (travail du sol, pulvérisateurs, filets para-grêle...). En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Chiffres clés

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles