Plan de relance agricole : les 7 aides intéressantes pour les viticulteurs

Modifié le 07/12/2020

Dans le cadre du volet agricole du Plan de relance proposé par le Gouvernement, six aides présentent un intérêt élevé pour les vignerons des Côtes du Rhône. Explications.

Plan de relance agricole : les 7 aides intéressantes pour les viticulteurs
© Gilles Deplanques

Le Gouvernement met en place un Plan de relance avec des mesures inédites de soutien autour de trois volets principaux : l'écologie, la compétitivité et la cohésion.
Certaines actions sont intéressantes pour les vignerons des Côtes du Rhône.

1/ Aide aux investissements de protection face aux aléas climatiques
Aide à l’investissement dans le matériel pour faire face aux principaux aléas climatiques que sont en particulier le gel et la grêle.
Au-delà de l’adaptation de leur stratégie d’entreprise, les agriculteurs seront accompagnés dans leurs investissements dans des dispositifs de protection. Cette mesure permettra également de financer du matériel permettant une meilleure utilisation de l’eau.
Les dossiers seront financés progressivement dès l’ouverture du dispositif le 4 janvier 2021 sur le site de FranceAgriMer. Les demandes seront recevables jusqu'au 31/12/2022 et traitées dans l'ordre d'arrivée et dans la limite de l'enveloppe allouée (70 M€).
Plus d'info :
https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/document_administratif-5e0710a9-03a1-418f-a821-67e61d0f152d
(cliquez sur "Télécharger le PDF")

2/ « Prime à la conversion » et soutien à l’acquisition d’agro-équipements nécessaires à la transition agro-écologique
Cette mesure consiste en une aide à l’investissement pour le remplacement de matériels anciens et peu performants et l’acquisition de matériels performants en matière environnementale (par exemple : tout matériel permettant la réduction d’usage des produits phytopharmaceutiques ou de fertilisants, y compris capteurs et logiciels, ou matériels de substitution et de travail du sol telles que bineuses mécaniques…).
Le taux d'aide est fixé à 20 %, 30 % ou 40 % du coût, selon le matériel éligible.
Le demandeur ne peut déposer qu'une seule demande d'aide pouvant comprendre plusieurs matériels. Il obtient alors une autorisation d'achat (qui ne préjuge pas de l'autorisation d'attribution de la subvention).
A l'issue de l'instruction du dossier par FranceAgriMer, le demandeur reçoit une décision d'octroi ou de rejet de la demande. Le demandeur a 12 mois pour acheter le matériel à partir de l'autorisation d'achat. Il doit ensuite faire une demande de versement de l'aide. le paiement interviendra au plus tard 4 mois après la date d'achat.
Les dossiers seront financés progressivement dès l’ouverture du dispositif le 4 janvier 2021 sur le site de FranceAgriMer. Les demandes seront recevables jusqu’au 31 décembre 2022 et traitées dans l'ordre d'arrivée et dans la limite de l'enveloppe allouée (135 M€ auxquels s'ajouteraient 80 M€ selon une annonce du ministre de l'Agriculture début décembre 2020).
Plus d'info :
https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/document_administratif-ce984362-028c-404e-af7b-a0dda291425e
(cliquez sur "Télécharger le PDF")

Pour ces deux programmes (aléas climatiques et prime à la conversion), le montant minimal des dépenses présentées dans la demande est fixée à 2000 €, le plafond étant de 40 000 €HT, sauf exception.

3/ Crédit d'impôt pour les exploitations certifiées de HVE
Les entreprises agricoles certifiées « Haute Valeur Environnementale » (niveau 3) pourront bénéficier d'un crédit d'impôt de 2500 €.
Il sera cumulable avec le crédit d'impôt relatif à l'agriculture biologique (3500 €/an) dans la limite d'un plafond de 5000 € par exploitation.

Ce crédit d'impôt sera applicable pour deux années (2021 et 2022).
Pour bénéficier de ce crédit d'impôt, un formulaire ad-hoc permettra de le solliciter auprès du ministère de l'Economie et des Finances. Il sera alors possible de l'utiliser pour le paiement de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés dû au titre de l'année ou de l'exercice, sous réserve de respecter les conditions légales d'octroi du dispositif.
Pour les exercices ne coïncidant pas avec l'année civile, le crédit d'impôt devrait être imputé sur l'impôt sur le revenu dû par le contribuable au titre de l'année au cours de laquelle l'exercice est clos.
Plus d'info :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/credit-impot-exploitations-certifiees-haute-valeur-environnementale

4/ Un crédit d'impôt temporaire de 2500 € pour soutenir ceux qui déclarent ne plus utiliser de glyphosate en 2021 et/ou 2022
Ce crédit d'impôt a été voté par les sénateurs le 5 décembre 2020 dans le cadre de la loi de Finances 2021. L'objectif est de compenser le coût induit par la sortie du glyphosate, estimé en moyenne à 250 €/ha (perte d'EBE de 7 %).
Les modalités d'octroi ne sont pas encore connues.

5/ Programme « Plantons des haies ! » 
Outil clé de la biodiversité, les haies en bordure de champs permettent d’abriter des animaux auxiliaires de cultures (pollinisateurs, prédateurs de ravageurs), de lutter contre l’érosion des sols, d’améliorer la qualité et l’infiltration de l’eau dans le sol, de stocker du carbone et de s'adapter au changement climatique. L’objectif de la mesure est de parvenir à la plantation de 7000 km de haies sur la période 2021-2022.
Plus concrètement il est prévu 2 volets :
. un volet « investissement » : financement de projets d’implantation de haies
. un volet « accompagnement » : financement d’actions d’accompagnement et d’animation dans les territoires afin de susciter des projets de plantation, faciliter leur montage et leur réalisation et assurer leur cohérence et leur pérennité.
N’hésitez pas à contacter en direct Lucile CHEDORGE, (l.chedorge@syndicat-cotesdurhone.com), si vous avez un projet de plantation de haies. Elle fera le relais auprès d’un organisme technique à même de vous accompagner. 
Des appels à projet seront lancés au niveau régional, par la Direction régionale de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) de votre région. Dès début 2021.
Plus d'info :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/programme-plantons-haies

6/ « Bon bilan carbone »
L’agriculture a un rôle important à jouer dans la lutte contre le changement climatique, à la fois à travers la réduction de ses émissions mais également en jouant un rôle de puits de carbone à travers le stockage de carbone dans les sols, la biomasse, etc. En tant qu’agriculteur, et en particulier si vous êtes récemment installé, vous aurez la possibilité de réaliser un bilan carbone de votre exploitation, suivi de préconisations afin de vous mobiliser dans la lutte contre le changement climatique.
Mise en place dans le courant du premier semestre 2021.
Plus d'info :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/bon-bilan-carbone

7/ Crédit d’impôt pour la rénovation énergétique des TPE/PME
Le crédit d’impôt concerne certaines dépenses visant l’amélioration de l’efficacité énergétique des locaux à usage tertiaire (bureaux, commerces, entrepôts, etc…) des TPE et PME. Son montant est de 30 % des dépenses éligibles, dans la limite de 25 000 € de crédit d’impôt par entreprise.
Le dispositif est ouvert pour les dépenses engagées entre le 1er octobre 2020 (devis daté et signé postérieurement au 1er octobre) et le 31 décembre 2021.
Plus d'info :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/credit-impot-renovation-energetique-tpepme

Retrouvez l’ensemble des informations sur le Plan de relance en cliquant sur ce lien :
https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance#

Petites annonces

Offre/Demande d'emploi 23/02/2021

Étudiante en deuxième année de Master à l'Ecole de commerce Burgundy School of Business (Dijon), je recherche un stage de fin d'étude en marketing et communication.

Mail : justine.bravay@gmail.com
Tél : 06 48 03 85 55

Offre/Demande d'emploi 18/02/2021

Recherche un poste de Vendeur ou Responsable Caveau.

Tél : +33780348410

Offre/Demande d'emploi 03/02/2021

Jeune Ingénieur Agronome-Œnologue recherche un poste de Responsable Vignoble/Chef de Culture/Œnologue/Maitre de Chai.

Mail : guillaumesalon@laposte.net
Tél : 06.20.70.93.28