[Châteauneuf du Pape] 100 ans d’expériences collectives

Modifié le 11/08/2023

[Châteauneuf du Pape] 100 ans d’expériences collectives

Le syndicat de Châteauneuf du Pape a fêté ses 100 ans de syndicalisme. 100 ans d’expériences collectives, face aux défi s techniques, environnementaux, juridiques, économiques et humains à venir. Entre analyses d’avocats et juristes, et retours d’expériences de vignerons, cette journée du 9 juin a posé les bases de réflexions pour appréhender le futur sûrement. Amélie Barrot, présidente de l’ODG de Châteauneuf du Pape, a salué « une équipe de choc » ; le syndicat ayant eu à affronter un bon nombre de détournements, tentatives de fraudes qui ont trait à la papauté. Xavier Rollin, vice-président du syndicat complète : « Ici, on tire les enseignements du passé. L’union de tous permettra de continuer à faire briller notre appellation. Nous réussirons à relever les défi s si nous faisons preuve d’intelligence collective ».

Défendre les terroirs

Sigolène Picot, responsable du service juridique du Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône et Isabelle Poitout* ont présenté les avancées juridiques actuelles engagées par les Côtes du Rhône. Le service juridique du syndicat des vignerons des Côtes du Rhône lutte contre les prédateurs à l’origine de l’artificialisation des parcelles (carrières, pipelines, centrales nucléaires, conduites EDF/ GDF). « Aujourd’hui, il faut être très vigilant concernant les PLU », rappelle la juriste. Le syndicat travaille d’ailleurs en amont, pour être convié aux réunions préparatoires des PLU. Mais de nouveaux prédateurs apparaissent. Ce sont les espaces boisés classés, des espaces souvent privés. « Il faut veiller à ce que les zones AOC se trouvent en zone A (et surtout pas en zone N, où il ne doit rien se passer du tout !) », poursuit la juriste.

* Isabelle Poitout est avocate au barreau de Paris en droit de l’urbanisme et de l’environnement. Elle intervient aussi en matière de droit d’expropriation.

Modifier ses pratiques culturales

Victor Coulon, président des Jeunes Agriculteurs de Châteauneuf du Pape, a présenté le « Marathon de la biodiversité », qui vise à reconstruire l’écosystème et ramener la biodiversité au sein des parcelles. Ce projet construit à l’échelle de l’appellation a déjà permis de planter 6 700 arbres via les 30 vignerons engagés. « Nous sommes en train de développer de nouveaux leviers pour amener des financements et une réduction des coûts. De plus, nous avons engagé un partenariat avec un pépiniériste qui source les essences directement dans les bois de Châteauneuf du Pape », précise Victor Coulon.

Sécuriser l’accès à l’eau

L’eau était également un des sujets développés lors de cette journée. Frédéric Maillet, président de l’ASA Grangeneuve, a expliqué qu’à travers sa démarche, l’ASA va garantir qu’il y ait de l’eau pour tout le monde et pour tous les usages. Aujourd’hui, l’enjeu est de passer les réseaux sous pression et d’apporter les capacités à utiliser moins d’eau et de façon plus précise (comme le goutte-à-goutte).

Rappels historiques

Tout démarre avec la crise de 1923 qui oblige les Châteaunevois à trouver des solutions pour la survie des exploitations et la préservation de la qualité du vin ; une crise provoquée par les ravages du phylloxera. La lutte contre les fraudes devient alors un souci constant de bataille. La loi du 21 mars 1884 crée les syndicats pour la défense du nom. D’autres lois viendront enrichir la protection des appellations : la loi du 14 août 1889 défi nit le vin ; celle du 1er août 1905 confi e à l’administration le soin de délimiter les régions viticoles ; celle du 6 mai 1919 donne une place plus importante aux syndicats. Enfi n, la loi du 12 mars 1920 permet aux syndicats de déposer des marques collectives (labels, bouteille armoriée). La loi de 1919 stipule que l’AOP est un droit attaché au sol dans une région délimitée. Elle donne le droit au syndicat d’agir en justice. La loi du 22 juillet 1927 renforce les exigences. Elle précise les cépages et les rendements autorisés. Pierre Le Roy crée le 30 juillet 1935 l’institut des appellations d’origine. Dès le 15 mai 1936, un décret nomme AOC les appellations Châteauneuf du Pape, Arbois, Cassis, Monbazillac et Tavel. En droit français, on parle de reconnaissance.

Isabelle Gibier.

Petites annonces

Divers 08/02/2024

Le domaine de Saint-Bénézet dans le Gard, un laboratoire de recherche durant la crise phylloxérique. Une aventure humaine à découvrir. www.éditions-Lacour.com

Tél : 0679464416

Divers 08/02/2024

A l'attention de toute structure viticole pratiquant l'oenotourisme ou désireuse de proposer une heure de théâtre in situ : La Compagnie du Nouveau Monde a adapté pour vous le théâtre classique : Cyrano de Bergerac, Le Cid, Les Fourberies de Scapin, Le Malade imaginaire ... Un classique, un auteur, restitués dans leur époque à (re)découvrir d'une façon ludique.

Deux comédiens, une heure ! ... Pas de décor, des costumes seulement ... mais quels costumes! ... L'idéal dans le cadre d'un événement que vous pouvez proposer, en journée ou en soirée.

Mail : cie.nouveau.monde@gmail.com

Divers 11/01/2024

Un brin d'histoire à travers la vie de la duchesse de Fitz-James durant le crise phylloxérique. Médiathèque de Garons ( Gard) du 1er mars au 30 mars 2024. Venez nombreux !!