Plan Cancer : La mobilisation de la filière a payé

Modifié le 08/02/2021

De forts risques d'augmentation de la fiscalité pesaient sur le vin dans le cadre du nouveau Plan Cancer. La mobilisation de la filière a payé puisqu'aucun prix minimum ni de restrictions de la publicité n'ont été retenus.

Plan Cancer : La mobilisation de la filière a payé
Marie-Christine Verdier-Jouclas

Le 4 février 2021, à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les axes de la stratégie décennale de lutte contre le cancer ont été présentés par le Président de la République.
La mobilisation forte de la Confédération nationale des vignerons d'AOC (Cnaoc), de ses fédérations régionales, de Vin & Société et de l’ensemble de la filière s’est révélée payante : toutes les mesures restrictives en matière de fiscalité comportementale ont été écartées et la Présidente du Groupe d’études « Vigne, vin et œnologie » à l’Assemblée Nationale, Marie-Christine Verdier-Jouclas, a affirmé que la majorité n’entendait pas modifier la loi Evin. 
Dans le détail, l’objectif affiché par la Stratégie décennale concernant la consommation d’alcool est celui de réduire les consommations à risque. Pour atteindre cet objectif, plusieurs éléments sont listés dans la feuille de route, à savoir :

  • Adopter un programme national de prévention du risque alcool, interministériel et pluridisciplinaire ;
  • Prévenir l’entrée des jeunes dans des consommations excessives via notamment une meilleure régulation du marketing et de l’offre, le respect des interdits protecteurs et le renforcement des compétences psycho-sociales ;
  • Amplifier les dispositions de communications et actions de marketing social ;
  • Impliquer l’ensemble des professionnels de santé, sociaux et médicosociaux au repérage précoce et à l’intervention brève ;
  • Développer les démarches d’autoévaluation et la possibilité de télé-consulter .
Une expertise de l’INSERM sur la réduction des dommages associés à la consommation d'alcool est attendue au premier semestre 2021 afin de définir un programme national de prévention du risque alcool. 
Vin & Société sollicitera les pouvoirs publics afin d’être associés à la concertation dans le cadre de l’élaboration de ce programme national de prévention du risque alcool pour défendre les intérêts de notre filière.
Si le Président Emmanuel Macron a déclaré vouloir donner « des repères, à la fois plus visibles et plus lisibles, aux consommateurs sur chaque produit [boisson alcoolisée] » à l’image de ce qui a été fait pour les aliments, le décret portant définition de la stratégie décennale de lutte contre le cancer publié au JO ne fait pas mention de cet aspect « étiquetage ». 
En réalité, ce point sera traité au niveau européen dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer qui a été dévoilé par la Commission européenne le 3 février. Ce plan indique qu’une indication obligatoire d’avertissements relatifs à la santé sur l’étiquette des boissons alcoolisées est prévue avant la fin 2023. La filière devra donc se montrer particulièrement attentive à l’égard de cette proposition au niveau européen.

Source : Cnaoc

Petites annonces

Offre/Demande d'emploi 23/02/2021

Étudiante en deuxième année de Master à l'Ecole de commerce Burgundy School of Business (Dijon), je recherche un stage de fin d'étude en marketing et communication.

Mail : justine.bravay@gmail.com
Tél : 06 48 03 85 55

Offre/Demande d'emploi 18/02/2021

Recherche un poste de Vendeur ou Responsable Caveau.

Tél : +33780348410

Offre/Demande d'emploi 03/02/2021

Jeune Ingénieur Agronome-Œnologue recherche un poste de Responsable Vignoble/Chef de Culture/Œnologue/Maitre de Chai.

Mail : guillaumesalon@laposte.net
Tél : 06.20.70.93.28