logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média

Accueil > Actualités > Actualités Régionales > Plantations nouvelles de 2016 non effectuées : de lourdes sanctions

Actualités Régionales

Plantations nouvelles de 2016 non effectuées : de lourdes sanctions

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • LinkedIn
  • 30-01-2020

 

Des sanctions pour non consommation des autorisations de plantation nouvelle délivrées en 2016 vont être signifiées par FranceAgrimer à des vignerons. Plus de 70 exploitations sont concernées en Vallée du Rhône.

Demo 1


Lors de son dernier Conseil spécialisé, FranceAgriMer a annoncé des sanctions à venir relatives aux autorisations de plantations nouvelles délivrées en 2016 et arrivées à échéance inutilisées au 31 juillet 2019.
Ces sanctions vont de 2000 € à 6000€ par hectare pour les surfaces attribuées et non plantées, conformément aux règles de calcul établies dans les cas de non consommation des autorisations.
Au total, 600 exploitations pour 454 hectares sont concernées sur toute la France et en Vallée du Rhône ce sont 71 exploitations pour une surface de 63,71 ha qui doivent faire l’objet d’amendes. Soit 14 % des surfaces nationales. 
Les détenteurs de ces autorisations non utilisées doivent être contactés par FranceAgriMer.
Attention car l’information est communiquée via un courriel émanant du téléservice Vitiplantation.
Aussi nous vous invitons à vérifier votre boite mail et à contacter votre Délégation Régionale FranceAgriMer dans les meilleurs délais le cas échéant.
Des recours seront possibles mais encadrés par la notion de cas de force majeure, telle que fixée par l’article 2 du règlement (UE) 1306/201, en l’occurrence :
1) Le décès du bénéficiaire ;
2) L’incapacité professionnelle de longue durée du bénéficiaire ;
3) Une catastrophe naturelle grave qui affecte de façon importante l’exploitation ;
4) La destruction accidentelle des bâtiments de l’exploitation destinés à l’élevage ;
5) Une épizootie ou une maladie des végétaux affectant tout ou partie du cheptel ou du capital végétal de l’agriculteur ;
6) L’expropriation de la totalité ou d’une grande partie de l’exploitation pour autant que cette expropriation n’ait pu être anticipée le jour de l’introduction de la demande.
Autrement dit, en cas de contestation de l’amende, seules ces raisons pourront être invoquées lors du recours. Les exploitants disposent d’un délai d’un mois pour entreprendre un recours.

Montant de l’amende
Calcul du taux d’utilisation par FranceAgrimer :
Surface utilisée divisée par la surface de l’autorisation arrondie à 3 chiffres après la virgule.
Si le taux d’utilisation est supérieur ou égal à 80 % : aucune sanction
Si le taux d’utilisation est inférieur à 80 % :
• 2000 € par hectare de surface d’autorisation non utilisée si l’autorisation a été octroyée pour des surfaces incluses dans une zone de limitation non atteinte pour l’année concernée ou se situant hors d’une zone de limitation si le plafond national n’est pas atteint l’année de l’octroi.
• 6000 € par hectare de surface d’autorisation non utilisée si l’autorisation a été octroyée pour des surfaces incluses dans une zone de limitation atteinte pour l’année concernée ou dans toute les zones si le plafond national est atteint l’année de l’octroi.
Exemple :
Vous avez demandé et obtenu 0,5550 ha d’autorisations de plantation nouvelle en 2016.
Au 31 juillet 2019 (trois ans après) vous n’avez planté que 0,2000 ha sur la surface demandée.
Le calcul du taux d’utilisation se fait alors ainsi : 
0,2000/0,5550 = 0,3604 soit 36 %.
Le taux est donc inférieur à 80 %.
La sous-utilisation est donc sanctionnée par une amende dont le calcul se fait ainsi :
6 000 € x surface non utilisée 0,3550 (0,5550 – 0,2000) = 2130 €


Emilie Nozières

Afficher tous les commentaires (0)

 
Actualités Nationales

Les saisonniers étrangers autorisés à venir travailler en France

Dans une circulaire datée du 20 mai 2020, le Premier ministre détaille les conditions dans lesquelles les travailleurs étrangers saisonniers agricoles et en détachement peuvent venir travailler en France. A noter que depuis le 20 mai, la quatorzaine obligatoire a fait l'objet d'aménagements. En savoir plus


Dérogation pour les mentions d’étiquetage liées à la mise en bouteille

Modalités de la dérogation exceptionnelle mise en place par la DGCCRF pour les mises en bouteilles à la propriété qui seraient effectuées en dehors de l’exploitation viticole. En savoir plus


Plan de soutien à la filière vitivinicole : plus loin, plus fort !

A la suite des échanges entre la filière viticole et les ministres Bruno Lemaire, Olivier Dussopt et Didier Guillaume lundi 11 mai, le gouvernement a dévoilé son plan de soutien à la filière vitivinicole. En savoir plus


La filière viticole demande un Plan d'au moins 500 millions d'euros

Dans un communiqué, les organisations professionnelles agricoles et viticoles réunies au sein de l'AGPV demandent au gouvernement un Plan de relance d'au moins 500 millions d'euros pour la filière. En savoir plus


Crise du Covid-19 : Les demandes de la filière viticole

Dans un communiqué adressé au ministre de l'Agriculture, les organisations professionnelles réunies au sein de l'AGPV demandent des actes forts pour soutenir la filière viticole. En savoir plus


Voir tous les articles


Paysages Actualités

Aides 2020 PCAE en Occitanie

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) de la Région Occitanie est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Région Auvergne Rhône Alpes

Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région ARA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Aides PCAE 2020 en Provence Alpes Côte d’Azur

La programmation FEADER 2014-2020 touche à sa fin. Le nouveau PCAE 2020 (Plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations agricoles) de la Région PACA est sorti. Prenez connaissance des aides disponibles pour réaliser certains investissements et mieux répondre aux exigences environnementales. En savoir plus


Des aides pour restaurer le patrimoine rural en Paca

La Région Paca débloque une enveloppe de 500 000 euros en faveur du petit patrimoine bâti. Le dossier de demande peut être déposé jusqu’au 28 février 2019. En savoir plus


Rhône-Alpes : Des aides pour les non-éligibles au dispositif Feader

Pour les exploitants non-éligibles aux aides Feader, la Région Auvergne Rhône Alpes a instauré des aides spécifiques pour l'achat de matériel de production et de prévention des aléas climatiques (travail du sol, pulvérisateurs, filets para-grêle...). En savoir plus


Voir tous les articles


Marché

Documents utiles

Inter Rhône édite régulièrement des documents utiles pour les opérateurs de la Vallée du Rhône. Découvrez-les ! En savoir plus


Transactions hebdomadaires

Bilan des transactions de vins en vrac enregistrées chaque semaine par Inter Rhône. En savoir plus


Bulletin mensuel

Bilan des transactions de vin en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Sorties de chais

Sorties de chais de vins en vrac enregistrées chaque mois par Inter Rhône. En savoir plus


Chiffres clés

Données et statistiques sur les vins de la Vallée du Rhône. En savoir plus


Voir tous les articles