Caladoc et couston : c’est fait !

Modifié le 29/05/2019

Le nouveau Cahier des charges Côtes du Rhône a enfin été publié, il entérine l’arrivée du caladoc et du couston dans l’encépagement.

Caladoc et couston : c’est fait !
Grappe de caladoc sur la parcelle expérimentale de Châteauneuf de Gadagne
C’est officiel : l’arrêté homologuant le nouveau Cahier des charges de l’AOC Côtes du Rhône est (enfin) paru au Journal officiel le 23 mai 2019.
Il est disponible en cliquant ICI
Publié sur le Bulletin officiel du ministère de l’Agriculture le (date à renseigner), il comprend quelques dispositions nouvelles.
Ainsi, de nouvelles communes sont intégrées à l’aire de proximité immédiate, des mises à jour ont été effectuées au niveau des mesures transitoires pour supprimer les dispositions obsolètes, une coquille a été corrigée et l’obligation de déclaration d’irrigation a été supprimée puisqu'elle a été intégrée au Code rural.
Mais surtout, après dix ans d’expérimentation, l’Inao a entériné l’intégration du caladoc et du couston dans l’encépagement des Côtes du Rhône rouges et rosés en tant que cépages accessoires.
Rappelons que les cépages accessoires sont limités à 30 % de l’encépagement total des vins rouges/rosés.
Mais attention, les cépages couston, caladoc et marselan pris dans leur ensemble sont limités à 10 % de l’encépagement total.
Précisons également que ces trois cépages sont uniquement autorisés en Côtes du Rhône et ne peuvent pas prétendre à l’AOC Côtes du Rhône Villages.
S’ils sont implantés sur une parcelle classée dans l’aire parcellaire CDR Villages, la parcelle sera uniquement revendicable en Côtes du Rhône.

Ces cépages sont-ils primables ?
L’arrêté d’homologation étant malheureusement paru après la clôture des demandes d’aide, les plantations de caladoc et de couston pour la campagne 2018/19 en AOC CDR ne sont donc pas éligibles cette année.
Néanmoins, dès la campagne 2019/20, les vignerons qui le souhaitent pourront planter ces cépages en AOC CDR et bénéficier des aides à la restructuration collective et/ou individuelle.
Rappelons que le caladoc était quant à lui déjà éligible en IGP dans le cadre de ces mêmes aides.
Le couston devient éligible en Plan collectif uniquement pour les plantations en AOC CDR.

En savoir +
Voir l’article de Biljana Arsic et Viviane Bécart paru dans Le Vigneron n°885 de novembre 2018 (PDF ci-dessous).

Petites annonces

Offre/Demande d'emploi 17/11/2020

JH avec +10 ans d’expérience recherche emploi au sein d’un domaine viticole comme ouvrier/ tractoriste. Diplômé d’un BTA + Certiphyto Pemis B/C.

Mail : ricket21@live.fr
Tél : 06 47 58 97 64

Offre/Demande d'emploi 16/11/2020

JF diplômée du WSET 1et 2 en vin, recherche emploi au sein d’un domaine viticole pour missions auprès de la clientèle : oenotourisme, dégustations, accueil au caveau et en lien avec la communication (conception de documents promotionnels…).

Mail : elsafoug@hotmail.fr
Tél : 06 07 91 68 41

Offre/Demande d'emploi 10/11/2020

Domaine viticole Nord Vaucluse cherche pour remplacer départ en retraite Comptable confirmé(e) minimum 5 ans d 'expérience BTS comptabilité, CDD puis CDI, 30 h. par semaine.

Mail : marcfrancaismonier@gmail.com
Tél : 04 90 40 40 02