Réglementation sur les Distinctions et Médailles

Modifié le 07/04/2020

Le législateur a encadré l’organisation des concours ainsi que les modalités de présentation des distinctions et médailles sur l’étiquetage des vins. Rappel de la réglementation.

Réglementation sur les Distinctions et Médailles

L’arrêté d’application du 13/02/2013 du décret 2012-655 du 04/05/2012 donne compétence à la DIRECCTE pour vérifier l’ensemble des concours vinicoles. Pour assurer une plus grande crédibilité aux médailles, les organisateurs doivent garantir la représentativité des échantillons prélevés, garantir la compétence et l’impartialité des jurys et assurer un  déroulement transparent des concours (1).

Les exigences sur le règlement du concours
Le concours organisé doit permettre la participation de tous les intéressés conformément au principe d’égalité. Il doit ainsi assurer une procédure objective, excluant toute discrimination entre les vins de la catégorie et de l’origine géographique auxquelles se réfère le concours.
Celui-ci doit également assurer un total anonymat des échantillons qui seront classés par le jury, en fonction de leurs qualités intrinsèques. Ces échantillons proviendront d’un lot homogène et disponible en vue de sa consommation dans une quantité minimum de 1000 litres.
Le jury est constitué d’au moins trois membres dont un minimum des deux tiers est représenté par des dégustateurs compétents et impartiaux.

Les exigences sur les documents à fournir à l’organisateur du concours
Avant de procéder à la dégustation, un certain nombre de pièces doit être fourni à l’organisateur du concours. Sont notamment exigés la production d’un bulletin d’analyse du produit datant de moins d’un an, la déclaration de revendication pour les vins bénéficiant d’une AOP ou d’une IGP ou la demande de certification pour les vins ne bénéficiant pas d’une indication géographique mais présentés avec le millésime ou le cépage.
Ces documents sont  accompagnés d’une fiche de renseignement indiquant :
. La dénomination de vente réglementaire,
. Les caractéristiques du vin (au minimum couleur, millésime, cépage(s), nom de l’exploitation),
. Les renseignements relatifs au lot (volume, numéro),
. L’identification du détenteur du lot,
. La référence du contenant lorsque le vin est en vrac.
L’opérateur présentant son vin primé et l’organisateur du concours doivent chacun conserver un échantillon dudit vin, accompagné de sa fiche de renseignements et de son bulletin d’analyses.
L’échantillon sera détenu au minimum 1 an à compter de la date du concours, tandis que la fiche de renseignement et le bulletin d’analyse seront gardés 5 ans.

Les exigences dans l’attribution des distinctions et médailles
L’organisateur d’un concours doit respecter des exigences propres aux attributions des récompenses. En effet, le nombre de distinctions ne doit pas représenter plus du tiers du nombre des échantillons présentés, par catégorie de vin récompensé.
Il faut qu’il y ait au moins trois compétiteurs distincts pour une catégorie donnée, pour que des récompenses soient attribuées.

Les distinctions et médailles sur l’étiquetage, des mentions facultatives mais réglementées
Les récompenses décernées à un vin dans le cadre d’un concours organisé peuvent figurer sur les étiquettes à condition qu’elles ne s’appliquent qu’aux lots primés lors du concours (2).
Celui-ci doit être inscrit sur une liste établie par le ministre de la consommation que l’on retrouvera publiée au Bulletin Officiel de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (BOCCRF).
La liste parue le 13 janvier 2020 est disponible au format pdf ci-contre (en haut).
Au regard du nombre croissant de concours, le législateur choisit de strictement encadrer leur organisation, les modes d’attributions de distinctions et médailles ainsi que les modalités d’étiquetage des récompenses pour assurer une meilleure traçabilité des cuvées primées et assurer une meilleure garantie de qualité au consommateur.

Notes
(1) Arrêté du 13 février 2013 fixant les conditions d'inscription des concours vinicoles français sur la liste des concours vinicoles français dont les médailles peuvent figurer dans l'étiquetage des vins produits en France.
(2) Article 4 du Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques.


Petites annonces

Offre/Demande d'emploi 07/05/2021

Étudiant à la recherche d'une alternance, je suis actuellement en BTS viti-oeno à Briacé et voudrait intégrer une Licence conduite stratégique de l’exploitation viti-vinicole.

Mail : francois.achard@briace.org
Tél : 06 40 93 34 07

Offre/Demande d'emploi 03/05/2021

Étudiante à la recherche d'une alternance pour un BTS Viticulture Œnologie au lycée d'Orange d'une durée d'un an.
Je souhaiterais débuter mon contrat d'apprentissage pour la date des vendanges.
Merci de me contacter: Enora Farrugia,

Mail : enorafarrugia@gmail.com
Tél : 06 40 95 76 04

Offre/Demande d'emploi 30/04/2021

Domaine familial Viticole/Oléicole 60 hectares à Vinsobres, certifié HVE en conversion AB, recherche son maitre de chai.
www.domaine-saint-vincent.com
Missions principales : sous l’autorité des propriétaires, vous assurerez toutes les tâches liées à la cave, de l’arrivée du raisin jusqu’à sa mise en bouteilles à la propriété. Le maître de chai s’intéressera à la conduite culturale de la vigne en prenant part aux tâches viticoles.
Adressez votre candidature à

Mail : elescoche@dsv-vinsobres.com